Comparer les annonces

Avec quelles plantes associer les tomates ?

Notre groupe I2T vous accompagne à toutes les étapes de vos projets immobiliers dans le Gard. En tant qu’agents immobiliers, nous vous conseillons pour l’achat, la vente, et la location d’une propriété. Sur ce blog immobilier, nous vous donnons aussi des astuces pour vous sentir bien chez vous et profiter au mieux de votre logement ! 


Le printemps est la période idéale pour le jardinage. Quel plaisir de prendre soin de son extérieur, de l’agrémenter de jolies fleurs colorées, et de faire pousser ses propres fruits et légumes !

Pour un potager réussi, il faut prendre en compte de nombreux paramètres : le climat, l’exposition, le type de sol… Une fois que cela est fait, vous aurez déjà identifié des plantes qui devraient se plaire dans votre jardin. Pour aller encore plus loin, il faut ensuite effectuer des associations de plantes, afin d’avoir le meilleur rendement possible.

Commençons aujourd’hui par les tomates, la star de nos potagers, très prisée par les particuliers.

associations tomates

Pourquoi faire des associations de fruits et de légumes ?

Alors que certaines plantes ne doivent pas être associées, d’autres à l’inverse se marient à merveille, ce qui permet :

  • d’éviter les insectes nuisibles. Certaines plantes émettent par exempe des odeurs qui agissent comme des répulsifs ;
  • d’éviter les maladies ;
  • d’empêcher les sols de s’appauvrir. Par exemple, certaines légumineuses, comme les haricots blancs ou les lentilles, enrichissent le sol en azote, ce qui est utile pour aider à la croissance d’autres légumes ;
  • certaines plantes aimant le soleil  apportent de l’ombre à d’autres qui le supportent moins ;
  • etc.

 

Planter des tomates : notions de base

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici quelques rappels sur les bonnes pratiques de la plantation des tomates.

 

Tomates et tuteurs

Installez des tuteurs et espacez-les d’‘environ 70 cm avant de mettre vos plants en terre, afin d’éviter d’endommager les racines a posteriori.

 

Soleil et chaleur pour les tomates

Les tomates aiment les situations ensoleillées et les températures supérieures à 25°. Si vous achetez des graines, effectuez des semis sous abri dès le mois de février, puis transplantez-les en pleine terre début mai. Si vous ne pouvez pas procéder à une germination sous abri, achetez plutôt des petits plants. Ne vous inquiétez pas, ils pousseront vite !

 

Tomates et type de sol

Les tomates aiment les sols riches et bien drainés. Toutefois, en leur apportant de l’engrais écologique ou du compost, elles pousseront même sur des sols plus pauvres.

N’hésitez pas à appliquer un paillage sur le terrain afin de maintenir plus d’humidité.

 

Arrosage des tomates

Les tomates aiment la chaleur, mais pas la sécheresse ! Arrosez-les régulièrement, le soir ou le matin, mais jamais en pleine journée pour éviter de brûler les feuilles.

 

Période pour planter les tomates

Plantez vos tomates après les dernières gelées, généralement début ou mi-mai.

 

Avec quelles plantes associer les tomates ?

De l’ortie pour l’azote

L’azote permet aux plants de tomates de développer leurs feuilles et leurs tiges. Lors de la plantation, enfouissez une poignée d’orties dans la terre. Cela libérera de l’azote et jouera un rôle d’engrais !

 

Des œillets et des roses d’Inde pour éviter les vers

Non seulement ces fleurs sont magnifiques, mais en plus elles dégagent une odeur qui fait fuir les vers destructeurs de racines et les pucerons ! À noter que les soucis remplissent la même fonction.

 

Des capucines pour détourner les pucerons

Les pucerons adorent les capucines, ils les préfèrent aux tomates… Vous l’avez compris, ils se jetteront sur elles et laisseront vos autres plants tranquilles !

 

Des herbes aromatiques pour donner du goût

Le basilic est réputé pour améliorer le goût de la tomate tout en éloignant les insectes. La menthe, le persil et la sauge ont également cette réputation.

 

Les légumes amis des tomates

Les tomates apprécient la compagnie des asperges, des carottes, des laitues, des radis ou des poireaux. En effet, ces plantes épuisent peu le sol et profitent de l’ombre apportée par les plants de tomates !

 

Les alliacées pour éviter les champignons

L’ail, la ciboulette et l’oignon protègent les plants des maladies fongiques.

 

Avec quelles plantes ne pas associer les tomates ?

Les tomates et les pommes de terre se font concurrence et sont sensibles aux mêmes maladies (qu’elles se transmettent donc). Il est déconseillé de les planter dans la même zone.

Quant au fenouil, il nuit au développement de la tomate.

Le concombre, lui, risque de transmettre le virus de la mosaïque.

Évitez également les courgettes et les betteraves.

 

N’hésitez pas à intervenir en commentaires afin de nous donner vos astuces sur la culture des tomates, de nous apporter des précisions, et de nous donner le résultat de vos propres expériences… Car, au-delà de la théorie, il y a la pratique !

Articles Similaires

Potager : les associations à éviter

Les plantes ont des amis, mais aussi des ennemis. Découvrez les associations à éviter pour un potager réussi !

continuer la lecture

Tout pour réussir la plantation de vos fraisiers

Les fraisiers sont des fruits riches nutritionnellement, Voici tous nos conseils pour une culture de fraises réussie !

continuer la lecture

Construire une piscine naturelle pour chez soi : une idée intéressante

L’été arrive, et avec lui des envies de baignade, surtout à l’heure où le réchauffement climatique se fait sentir. Si votre terrain et votre budget s’y prêtent, vous avez peut-être envie de construire une piscine. Avez-vous envisagé une piscine naturelle (également appelée “piscine biologique) ? Cela peut-être une bonne solution en ce temps où la protection de la planète est plus que jamais à l’ordre du jour.

continuer la lecture

Rejoignez la discussion